L’histoire de nos boîtes ovales bio – partie 2

Vous aviez aimé la première partie de l’histoire de nos boîtes ovales bio ? Voici dès maintenant la suite !

Comme sur chacune de nos boîtes ovales, notre berger déclare ses sentiments à celle qui deviendra sa bergère. Une belle histoire d’amour que nous avons plaisir à vous conter :

Pour découvrir ou relire la première partie, c’est par ici.

 

Mandarine : Gauvain-Burdet « A la belle marraine », 1890.

L’illustration originale de la mandarine est quelque peu différente de celle d’aujourd’hui.

Pour lui déclarer son amour, un jeune aristocrate offre des Anis à celle qu’il chérie. Malheureusement, celle-ci n’appréciera pas son attention et jettera les bonbons par terre. Pas perdus pour tout le monde, les enfants se feront une joie de les ramasser.
Comme le veut la tradition, offrir des dragées apporte vœux de bonheur et de fécondité. C’est pourquoi nous les offrons aux grandes occasions, telles les mariages, les communions et les baptêmes. Les Anis sont eux-mêmes des dragées : notre demoiselle ne sera donc pas maman mais seulement marraine d’où le titre « A la belle marraine »…

Aujourd’hui, la demoiselle tend le regard vers la bonbonnière et prend même quelques anis !
Qu’en pensez-vous ? La nouvelle illustration est bien plus romantique non ?

 

Gingembre : Nicolas Troubat, 1965-1999.

Illustration boite bonbons 7 - Jasmin

De toutes les archives du musée des Anis, aucune n’aurait pu mieux représenter l’arôme gingembre !
Dessinée par Nicolas, le papa de Catherine (actuelle fabricante), cette illustration témoigne de l’esprit des années 1970. Notre berger enlace éperdument la jeune femme et lui embrasse même le cou ! Quelle folie lui est-il passée par la tête ? Serait-ce dû aux propriétés attribuées au gingembre ? Chuuut…

L’intégralité des réclames imagées, conservées à ce jour, est décrite dans une édition des Anis : « Il était une fois… un berger et une bergère. Les différentes représentations de notre couple d’amoureux au fil du temps. » Ouvrage édité par les Anis de Flavigny et consultable gratuitement lors de votre visite au Musée des Anis.

Ce livre est en vente directement dans notre boutique à Flavigny, ou sur notre boutique en ligne (https://www.anis-flavigny.com/boutique/fr/)

L’histoire de nos boîtes ovales bio – partie 1

Le saviez-vous ? En 2017, nous avons intégralement redessiné nos boites ovales bio. Au revoir l’énorme logo « AB », laissons place au raffinement et à la poésie du bonbon. Mais qu’on se le dise, la recette reste inchangée ; et leur contenu reste tout aussi bon et bio. L’Anis de Flavigny bio, confectionné avec du sucre de canne, se pare d’une douce couleur ambrée. Il se distingue ainsi de l’Anis de la gamme classique, qui lui, se couvre d’une blancheur éclatante si caractéristique au sucre de betterave.

Chaque boîte ovale s’inspire d’une gravure ou d’une illustration dessinée par les fabricants successifs des Anis de Flavigny au travers des siècles. De cette manière, Catherine (actuelle fabricante) tenait à souligner le si beau travail de toutes ces générations. Chacune est inséparable de la tendre déclaration d’amour de son berger à sa bergère. De véritables petits trésors issus des archives de l’Abbaye que nous souhaitions vous faire partager. Mais connaissez-vous leur histoire ?

1828

L’illustration de la boîte ovale à la violette est la plus ancienne. Celle-ci recouvrait à l’origine les étuis en carton d’Anis confectionnés par Renaud Fils de 1828 à 1845. Le berger vient déclarer son amour à sa bien-aimée, mais…  à chaque époque ses mœurs. L’amour est ici très pudique. Celle qui deviendra sa bergère se tient éloignée, en retrait, sur le pas de sa porte. Et comme si nous n’avions pas encore compris que l’amour devait rester discret, une grande barrière se glisse entre deux. Pas question d’être vus en pleine étreinte, cela ferait courir des commérages. Bien entendu, nous l’avons quelque peu retravaillé avec quelques touches de couleur, afin de lui donner un léger goût violette. Le berger ne tient plus la laisse du mouton de sa main droite, mais de sa main gauche. Il offre maintenant un bouquet de violettes !

Cassis : Sordet-Brissebarre, 1837-1873.

Illustration boite bonbons 3

Un amour tendre et des regards intenses, nous avons donc changé d’époque. Au vu des tenues, il semble que l’homme galant soit un noble, venu déclarer son amour à une bergère. Se détache au loin un château, symbole d’une société qui veille sur eux… L’image d’origine a assez peu changé, simplement un camaïeu de couleurs !

Réglisse : Mongenet Étienne-Frédéric, 1873-1896.

Anis : Mongenet Étienne-Frédéric, 1873-1896.

Menthe : Mongenet Étienne-Frédéric, 1873-1896.

Toutes trois sont utilisées par le même fabricant, toutes semblent se ressembler. Et pourtant un détail fait la différence. Nous retrouvons le berger, la bergère, la mouton en laisse, la fontaine, la cruche et le tilleul. Sur le décor réglisse, au loin, le château apparaît. Quelques années plus tard, sur les décors anis et menthe, nous ne voyons plus un château mais une église. Le symbole est plus romantique, et l’idée également : vont-ils s’y marier ?

Menthe, la bergère regarde enfin son bien-aimé dans les yeux et ne baisse plus la tête. (Son regard est plus doux aussi !)

Romantique, n’est-ce-pas ?

Nous vous dévoilerons la suite dans un prochain article 😉

A bientôt

 

Les aviez-vous vus ?

Comme nous vous l’avions annoncé, les Anis de Flavigny ont fait leur apparition dans une super production américaine 2017 : La La Land.

Mais alors, était-ce une première pour les Anis d’être sur les grands écrans ?

Et bien non, les Anis de Flavigny ont eu la chance et ce, à plusieurs reprises, d’apparaître dans des longs-métrages.

C’était notamment le cas pour Les Schtroumpfs 2 de Raja Gosnell en 2013 ; la scène est rapide, il faut avoir l’œil. Ce deuxième volet de la saga prend place à Paris, et on y retrouve la Schtroumpfette dans une confiserie parisienne. Mais au moment où la Schtroumpfette s’échappe de la boutique, celle-ci marche sur un plateau de mignardises. Juste à côté, nos boîtes ovales dans leurs présentoirs en carton. Une scène qui a d’ailleurs été sélectionnée et intégrée dans la bande-annonce !

 

« Jeune femme partagerait appartement » (drame-thriller) de Barbet Schroeder en 1992, une boîte d’Anis à la violette est posée sur une table de nuit !

Mais c’est dans La Course du lièvre à travers les champs (drame-policier) de René Clément avec Jean-Louis Trintignant, qu’on les voit le mieux : un des acteurs secoue une boîte d’Anis en gros plan. Catherine Troubat, l’actuelle fabricante, nous raconte souvent cette petite anecdote : « à sa sortie, en 1972, nous étions allés voir le film en famille, avec mes parents. Nous ignorions que les anis apparaissaient à l’écran. Quand nous les avons vus, toute la famille a hurlé de joie dans la salle de cinéma ! ».

Même si les Anis n’y apparaissent pas, parlons également du film « Le Chocolat » (drame-film d’amour) de Lasse Hallström en 2001. Au casting du film : Juliette Binoche et Johnny Depp. Où ? Dans notre village de Flavigny-sur-Ozerain et ses alentours ! L’échoppe de Juliette Binoche n’est autre qu’une ancienne maison de Flavigny, située en face de l’Eglise. Il est d’ailleurs toujours possible de voir la vitrine si vous vous promenez dans le village.

Et les Anis sur grand écran, ce n’est pas fini !

A préciser que les Anis n’achètent pas de placement de produits, c’est-à-dire que les Anis ont été mis en scène sur la seule volonté de la production qui trouvait que les bonbons complétaient le décor et créaient une ambiance adaptée pour les scènes. Le coût des placements de produits est trop élevé (à minima 50 000€) pour seulement quelques secondes d’apparition…

Les Anis vers les Oscars avec La La Land

Quelle fut notre surprise lors de la sortie du sensationnel film La La Land d’y voir les Anis de Flavigny… Cette comédie musicale américaine réalisée par Damien Chazelle a été récompensée par pas moins de 6 Oscars, 7 Golden Globes et un box-office international que l’on ne peut qu’envier.

Sorti en décembre 2016 aux Etats-Unis et au succès fulgurant en France à partir de janvier 2017, c’est LE film dont tout le monde parle : des comédiens à l’énergie débordante, Ryan Gosling plus époustouflant que jamais, et Emma Stone tellement romantique.

Le tournage s’étant déroulé à Los Angeles, nos Anis ont vu du pays !

La scène dure quelques secondes, mais pourtant il n’est pas si facile de les apercevoir. Seuls les vrais amateurs des Anis ont su les découvrir ! Une fois l’anecdote dévoilée, il n’a pas fallu longtemps pour que cela fasse le tour de la toile. Une vraie fierté pour les Bourguignons que de voir leurs spécialités sur les grands écrans du monde entier.

Pour la petite histoire, nous avons été contactés depuis Los Angeles par Jennie, l’accessoiriste du film, durant l’été 2015. Et c’est Michèle, assistante commerciale aux Anis, qui s’en souvient le mieux : c’est elle qui a reçu le message.

Dans ce message, Jennie nous raconte que sa grand-mère était friande de ces petits bonbons, et qu’elle lui a transmis cette gourmandise. Violette, fleur d’oranger, et bien-sûr l’anis, sont ses préférés !

Retrouvez la scène en début de film, lorsque l’actrice Emma Stone (personnage de Mia) se tient au comptoir du café dans les studios, et se perd dans ses rêves de gloire et de succès.

Les Anis ont été placés là par envie, car Jennie est une vraie passionnée des Anis, et non pas pour des placements de produits. Nous sommes souvent contactés par des agences de publicités spécialisées dans ce domaine. La dernière offre nous proposait de filmer notre ancien camion publicitaire au détour d’une rue pour 50 000€, un budget inaccessible pour notre entreprise.

La La Land : un très grand souvenir pour les Anis, que toute l’équipe se rappellera encore longtemps !

, ,

VOTEZ POUR FLAVIGNY SUR OZERAIN

Bonjour à tous.
Le Bien Public organise un vote pour élire le site touristique le plus apprécié du nord Cote d’Or . Flavigny-sur-Ozerain y participe bien sur. Si vous souhaitez soutenir ce village, merci de cliquer sur « vote » car un simple « j’aime » de la page ne suffit pas.
Ci-dessous le lien afin de voter, faites-en bon usage 🙂

http://www.bienpublic.com/edition-haute-cote-d-or/2015/08/02/un-poulailler-a-la-maison-de-retraite-de-precy-sous-thil

 

 

 

 

 

,

Almanach des Bonbons 2015

Bonjour à tous,

Avis à tous les gourmands 🙂

photo de couverture

L’Almanach des Bonbons 2015 est sorti, un tour de France étonnant, à la découverte de mille et une sucreries.

Bonne découverte à tous,

Bonne journée

,

Les Anis au Canada

Bonjour à tous,

Les Anis sont présents au Canada et voici notre site internet spécialement conçu pour le Canada : http://canada.anis-flavigny.com/

Et l’on parle de nos Anis de Flavigny sur la radio québécoise CIBL Interview de Marie Molard :

Merci à tous et bonne journée

,

Notre boite ovale voyageuse…en Chine

Voici quelques photos de notre boite voyageuse en Chine.

Notre petite boite a en effet voyagé dans les beaux endroits de Chine et dans les endroits les plus mythiques de ce pays. Nous partageons avec vous ces souvenirs.

P1100485

,

L’avis du Petit Futé sur Les Anis de Flavigny

Bonjour à tous,

J’ai le plaisir de partager avec vous un petit article sympa sur les Anis paru dernièrement sur le Petit Futé :

« Depuis 1591, dans le village de Flavigny, il existe une fabrique de bonbons, les célèbres Anis de Flavigny. Fidèle à la même recette, chaque graine d’anis est patiemment enveloppée de fines couches de sirop, délicatement aromatisé. Trois ingrédients tout simplement, du sucre, une graine d’anis, un arôme naturel d’anis. Il faut 15 jours pour fabriquer la petite dragée, qui aujourd’hui se décline en 10 arômes, à l’anis, à la menthe, à la violette, à la fleur d’oranger, à la rose, à la réglisse, au citron, au gingembre, au cassis et à la mandarine. Implantée au cœur de l’ancienne abbaye bénédictine de Flavigny, la fabrique des Anis de Flavigny est ouverte à la visite, vous baignez dans un délicat parfum d’anis durant la visite qui éveille la gourmandise.

Catherine Troubat, 3e génération à la tête de l’entreprise familiale, ne cesse d’innover sur ce produit traditionnel, en 2013 elle a ressorti de ses armoires l’étui de poche de son grand-père et l’a remis au goût du jour, les petites boîtes ovales joliment décorées font toujours la joie des collectionneurs. La boutique est un petit paradis pour refaire le plein et goûter aux arômes encore inconnus. »

Retrouvez l’article en ligne sur : http://www.petitfute.com/v6589-flavigny-sur-ozerain-21150/c650-produits-gourmands-vins/c1104-epicerie/c1115-epicerie-regionale/c694-bourgogne/259599-les-anis-de-flavigny.html

Je vous propose de venir découvrir vous aussi la visite de l’atelier de dragéification des Anis, la Crypte Carolingienne, la boutique des Anis de Flavigny et déguster tous nos Anis

Nos horaires :

Visite guidée de la Fabrique des Anis de Flavigny : du lundi au vendredi, de 9h à 11h, sauf les week-ends, jours fériés et vacances de Noël.

Visite libre de la Crypte Carolingienne : de février à mi-novembre : de 9h à 18h la semaine et de 10h à 18h le week-end. Puis de mi-novembre à février : de 9h à 17h30 la semaine et de 10h à 17h30 le week-end.

Chapelle Sainte Reine BD ©AnisdeFlavigny

Dégustation d’Anis au dépôt Lapidaire ou à la boutique toute l’année

La Boutique : De janvier à fin mars : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 18h la semaine ; de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h les week-ends et jours fériés. D’avril à mi-novembre : de 9h à 12h30 et de 13h30 à 19h la semaine ; de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h les week-ends et jours fériés. De mi-novembre à fin décembre : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h30 la semaine et le week-end, sauf Noël et jour de l’An.

Pas de réservation pour les individuels, réservation pour les groupes par téléphone ai 03-80-96-20-88.

Au plaisir de vous recevoir à la fabrique

 

 

 

,

Où faire ses courses à New York pour trouver des spécialités françaises ?

Bonjour à tous,

Aux Usa, qui ne s’imagine pas revenir du coin de la rue ou se situe son petit Market « supermarché » favori avec les fameux sacs en papier marron, vous savez les brown bags ? Vrai pas vrai, aujourd’hui, je vais partager avec vous quelques photos de magasins américains où l’on aperçoit nos Anis de Flavigny, spécialité française appréciée par les Américains. Elles ont été prises par notre commercial export, Frédéric lors de son voyage d’affaires au Canada, aux USA et qui se terminera par le Mexique pour cette fois ci.

Connaissez-vous Battery Place Market et Amish Market ? De bonnes adresses où faire ses courses à New York pour trouver des spécialités françaises et autres douceurs dont nos Anis de Flavigny.

Amish Market tient son nom du fait que les propriétaires sont Amish. Dans ces magasins, on peut y trouver de nombreux articles d’épiceries fines et de produits frais de France, de Suisse ou de Belgique (cornichons, condiments, sauces, conserves, chocolat, beurre, crème, fromages, charcuterie, etc.). Sur place, on peut y déjeuner également différents plats, sandwichs et crudités.

Nous pouvons retrouver nos Anis également dans d’autres magasins ; Fairway, Whole Foods, Food Emporuim, Morton William supermarket, D’Agostino…